Biographies

Biographies

Delphine Benhamou Pierre Cussac Rémi Jousselme Yua Souverbie Jennifer Tani David Joignaux Thomas Gobert

Le Collectif   est né en 2011 lors d’une première résidence au Château de Monthelon (Bourgogne). Cette rencontre donnera lieu à un concert et à un enregistrement d’œuvres qui vont devenir son répertoire.

En 2012, enregistrements et concerts, notamment à Paris, vont permettre de créer des programmes musicaux qui marqueront l’identité du collectif.

En 2013, une résidence à la Cité de la Voix à Vézelay, avec concerts quotidiens dans la basilique et dans les jardins de la cité, va enrichir le répertoire et amener les musiciens à développer une nouvelle approche dans leur travail : l’improvisation.  Cette expérience engendrera un désir fort de travailler avec conteuse.

En 2013 également, le premier concert de  au théâtre L’Ogresse à Paris aboutit à une collaboration avec ce théâtre et une résidence en 2014 avec plusieurs concerts qui seront autant de présentations des principaux programmes du collectif : musiques du bassin méditerranéen, d’Amérique latine, d’Amérique du nord, d’Extrême-Orient et du Moyen-Orient.

2014 voit la création d’un concert original «Amour et Sortilèges» à la Scène Faramine (Bourgogne), commande des organisateurs, et une résidence au Château de Monthelon avec Amandine Orban de Xivry, conteuse.

Les années 2015 et 2016 seront l'occasion de nouveaux concerts, de nouveaux festivals et de nouvelles créations, notamment avec conteuse, comédien, photographie…

s’envisage comme un voyage initiatique, une découverte d’univers musicaux originaux nés de l’imagination de compositeurs célèbres ou d’avant-garde puisant leur inspiration dans diverses cultures, philosophies, mystiques… Anciennes ou contemporaines, elles contribuent à voir, écouter et penser différemment notre époque.

 

Jennifer Tani

Jennifer Tani Née à Caracas (Vénézuela), Jennifer Tani étudie le chant à Paris puis à la Guildhall School of Music and Drama de Londres. Elle poursuit ses études à la Royal Scottish Academy of Music and Drama de Glasgow où elle obtient un Master en Opéra.

Jennifer est finaliste de l’Audition Annuelle des Directeurs de Théâtre (CFPL). Elle s’est produite comme soliste au Théâtre du Châtelet, à l’Opéra de Paris, à l’Opéra Comique, à l’Opéra de Montpellier, à l’Opéra de Lille, à l’Opéra de Bordeaux, à la Fenice, à l’Opéra de Fribourg, à la Villa Médicis, à l’Abbaye de Royaumont, aux Festivals d’Aix-en-Provence, de la Côte-Saint-André, de Toulouse les Orgues, de Sablé-sur-Sarthe etc.

Elle a chanté Zerlina (Don Giovanni), Rosina (Le Barbier de Séville), Tisbé (La Cenerentola), Komponist (Ariane à Naxos), la Femme du Forestier, la Chouette et le Pivert (La Petite Renarde rusée), Nancy (Albert Herring de Britten) et dans le répertoire français elle a été Mercédès et Carmen (Carmen), Gontran de Boismassif (Une éducation manquée de Charbier), Aurore (Ma Tante Aurore de Boieldieu), Caprice (Le Voyage dans la Lune d’Offenbach)… Elle chante avec un égal bonheur le lied, la mélodie, le tango ou les musiques traditionnelles.

Parmi sa discographie, citons La Grande Duchesse de Gerolstein (direction Marc Minkowski), Toi c’est moi avec la Compagnie Les Brigands (direction Benjamin Levy). Jennifer Tani enregistre depuis plusieurs saisons le générique de Viva l’Opéra pour les cinémas UGC.

Pierre Cussac

Accordéoniste, bandonéoniste, improvisateur, il travaille en étroite collaboration avec des compositeurs (J. Tejera, C. Trapani), des ensembles (2e2m, Aleph, Court-Circuit…) ou encore des compagnies de théâtre musical (Arcal, Opéra3). Fondateur du Pom’N Trio avec Alvise Sinivia (Piano) et Carmen Lefrançois (saxophone), il joue également au sein du collectif « Warning ! » et intègre l’ONCEIM. En solo, son répertoire éclectique s’étend de la transcription d’œuvres baroques à la littérature actuelle écrite pour l’instrument. Invité par des formations telles que l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg (avec lequel il interprète le Concerto pour bandonéon « Aconcagua » de Piazzolla), l’ONDIF ou l’Orchestre de Picardie, il se produit sur des scènes de renom : Salle Pleyel, Théâtre du Châtelet, Salle Cortot, festival Musica etc.

 

 

 

Charlotte Testu

Eclectique dans ses choix musicaux tout comme dans sa pratique instrumentale, Charlotte Testu s’est spécialisée dans des domaines aussi divers que ceux de la musique contemporaine, improvisée et baroque. Elle partage son activité entre l’orchestre, la musique de chambre, le récital et l’enseignement.

Après avoir obtenu deux premiers prix au CNSMD de Paris, en contrebasse et en improvisation générative, mention très bien, elle suit un cycle de perfectionnement au CNSM de Lyon auprès de Bernard Cazauran. Puis elle approfondit sa formation en contrebasse historique et violone au CNSMD de Paris. Elle obtient le premier prix du concours international Bass 2008.

Sa curiosité pour la musique et plus généralement pour les arts l’amène à jouer à jouer dans différents styles et différents contextes. Elle aime ces rencontres improbables, ces frottements qui lui permettent de découvrir et d’expérimenter d’autres facettes de son instrument et de les partager avec le public.

 

Rémi Jousselme

Rémi Jousselme est un musicien polyvalent, engagé dans un vaste champ de projets artistiques. Au cours de sa carrière, il a partagé la scène avec un grand nombre d’autres instrumentistes ou formations (orchestre, quatuor, ensemble vocal…) ainsi qu’avec des chanteurs populaires ou classiques, des danseurs et des comédiens. Il a remporté plusieurs concours internationaux, dont le prestigieux « Printemps de la guitare » en Belgique qui récompensait pour la première et unique fois un guitariste français.

Très actif dans le domaine de la musique d’aujourd’hui, il joue avec des musiciens et ensembles incontournables de la scène actuelle (Musicatreize, Ensemble Intercontemporain, Gauthier Capuçon, Quatuor Béla…) et se produit dans les festivals internationaux de guitare de Paris, de Vladivostok, de San José, de Daegu… Au festival d’Avignon, au festival d’Art lyrique d’Aix-en-Provence, Musica de Strasbourg, les 38e Rugissants, à l’Abbaye de Royaumont…Il se produit en tant que soliste ou chambriste en Europe, Russie, Asie, Amérique Latine.  

 

Yua Souverbie

Diplômée de formation supérieure des classes de flûtes traversière et de musique de la chambre du CNSMD de Paris et titulaire du Diplôme d’État de flûte traversière, Yua Souverbie poursuit une activité d’orchestre de musique de chambre, de soliste et d’enseignement.

Elle fait partie de l’orchestre du Festival de Verbier et de l’Académie du Festival de Lucerne (Suisse) et a ainsi pu se produire sous la baguette de chefs tels Valery Gergiev, Pierre Boulez, Kurt Masur, Charles Dutoit… Elle effectue régulièrement des replacements dans les orchestres parisiens et en province et joue actuellement au sein de l’orchestre de la gendarmerie mobile. Yua Souverbie se joint également à diverses formations de musique de chambre pour des projets en France et à l’étranger.  

 

 

David Joignaux

Ancien étudiant et Diplômé de Formation Supérieure du CNSMD de Paris en Percussion et Musique de Chambre dans les classe de Michel Cerruti et Hae-Sun Kang (soliste de l’Ensemble Incontemporain), David Joignaux est un musicien éclectique formé aux multiples écoles de la percussion, interprète du répertoire d’orchestre au sein de divers orchestres nationaux (les orchestres de Radio France, l’Orchestre National de Bordeaux, l’Orchestre de l’Opéra de Rouen…) mais également sur instruments d’époque (Les Arts Florissants, l’Orchestre des Champs-Elysées, Akademie für Alte Musik…). Il interprète également le répertoire contemporain de musique de chambre et soliste, répertoire avec lequel il est lauréat du 2e Concours International de Timbales de Lyon ainsi que le prix de la meilleure interprétation de Récit de Heinz Hollinger, création mondiale de ce concours.

Il compose également les musiques de certains spectacles de la compagnie Pseudonyme Théâtre & Marionnettes, aborde les univers du jazz, de la pop, des musiques traditionnelles…

Autant d’expériences musicales qui viennent enrichir ce collectif.

Delphine Benhamou

Delphine Benhamou a étudié au Koninklijk Conservatorium de Bruxelles avec Susanna Mildonian et Jana Bouskova, ainsi qu’au CNSMD de Paris dans la classe d’Isabelle Moretti où elle a obtenu son diplôme de master en 2010. Elle a également suivi les cours de théâtre instrumental, ethnomusicologie, technique Mathias Alexander et improvisation générative, ainsi qu’un cursus de master classes de musique de chambre et phénoménologie sous la direction de Konrad von Abel à Paris et à Munich.

Elle mène différents projets musicaux axés sur la création contemporaine, la musique de chambre (du duo au septuor), la pratique orchestrale (Opéra de Nancy, Opéra de Bordeaux, orchestre Divertimento…) et est amenée à se produire dans de prestigieuses salles de concert et de nombreux festivals (Cité de la Musique, salle Pleyel, Sénat, Musée de l’Orangerie, Musée des Archives Nationales…).

L’enseignement lui tient très à cœur, elle a ainsi créé l’atelier de harpe au sein du projet DEMOS (Dispositif d’Education Musicale et Orchestrale à vocation Sociale) ainsi que des classes de harpe dans plusieurs conservatoires.

Thomas Gobert

Diplômé de Formation Supérieure des classes de saxophone (Claude Delangle) et de musique de chambre (Jens McManama, Laszlo Hadady) au CNSMD de Paris, Thomas Gobert s’est illustré dans différents concours notamment en musique de chambre (FNAPEC, UFAM, Concours Avant-Scènes) et a participé à de nombreux projets de création : au CNSMD de Paris, à l’IRCAM, dans le cadre de différents festivals (Davos, congrès mondial de la musique électronique de Belfast, ICMC), dans des institutions prestigieuses (Péréla de Dusapin à l’Opéra de Paris-Bastille), ainsi qu’à la radio (Radio Classique, France Musique, NDR, Hambourg)…

Aujourd’hui, il se produit dans différents pays (Allemagne, Pays-Bas, Suisse, Chine, Taiwan), en tant que concertiste, chambriste, mais aussi comme conférencier et pédagogue. Enseignant au Conservatoire à Rayonnement Départemental (CRD) de la Roche-Sur-Yon, la pédagogie s’avère être un volet très important dans sa carrière de musicien : elle est nourrie par son activité artistique.

 

Lise Baudouin

Lise Baudouin débute ses études musicales à l’âge de 7 ans au Conservatoire de Caen. En 2001, elle intègre le CNSMD de Paris dans les classes de Georges Pludermacher, François-Frédéric Guy ainsi que de Claire Désert, et obtient un Premier prix de piano en 2004.

En 2008, elle obtient un Prix d’accompagnement, ainsi qu’un Premier prix à l’unanimité avec félicitations du jury en musique de chambre dans les classes de László Hadady et Jean Koerner puis intègre le cycle de perfectionnement en musique de chambre. Elle est lauréate-boursière de l’ADAMI et de la fondation Meyer.

Aujourd’hui, elle se produit régulièrement en tant que soliste et chambriste dans différents festivals en France et à l’étranger tels Les Flâneries de Reims, La Folle Journée de Kanazawa (Japon), Les Solistes de demain, Fondation Roma Europa (Italie), Musica , Musiciennes à Ouessant, Les Musiques, etc.

Entre 2010 et 2013, elle se fait entendre sur les ondes de Radio France dans les émissions « les lundi de la contemporaine » et Alla Breve . Elle accompagne également les solistes de l’ensemble Accentus, (dir. Laurence Equilbey) et collabore avec l’orchestre Philharmonique de Radio France et l’orchestre de chambre de Paris. Elle est aussi sollicitée pour donner des concerts de musique contemporaine avec l’ensemble Multilatérale, ainsi que des master classes au Centre de Formation de Musiciens Intervenants d’Orsay. En 2014-2015, elle co-écrit avec le metteur en scène Emmanuel Meirieu une musique pour le spectacle Birdy. La même année, elle est nommée chef du chœur Les Vents de la mer.